Méthodologie de la note de synthèse

Prépa CRFPA

L’épreuve de note de synthèse repose sur la méthodologie. Avec une bonne méthode vous serez capable d’affronter toutes les notes de synthèse et sur n’importe quel sujet… La méthode se déroule en 4 étapes :

1. Analyse du titre et classement des documents

Avant de vous lancer dans cette épreuve de 5h il est utile de prendre 5 mins pour s’imprégner du sujet et y réfléchir sereinement avant d’attaquer la lecture de l’ensemble documentaire. Ainsi, prenez bien le temps de lire le sujet et de réfléchir aux idées qui vous viennent à l’esprit à sa lecture.

Ensuite, prenez également du temps pour lire les titres des documents.

Prêtez particulièrement attention aux dates des documents, à leur source et essayez de faire ressortir pour chaque titre de document un mot clef.

Dans un second temps, vous devez classer les documents afin de faciliter la lecture et de ne pas perdre trop de temps.

Je vous conseille de classer les documents par date et selon leur nature.

Vous devez commencer par lire les articles de presse car ce sont les documents les plus accessibles et ils vous présentent généralement le sujet de façon simplifiée.

Ensuite, il convient de lire les textes de doctrine. Prêtez bien attention au plan des articles, à la typologie (mots en gras, soulignés,…), aux introduction, chapeau, conclusion, encadrés…

Enfin, vous pouvez lire la JP en vous attachant à la solution rendue dans les décisions qui vous sont présentées et en lisant rapidement les faits.

En dernier lieu, il vous reste les textes normatifs qui en principe, ont déjà été visés dans les documents que vous avez lu précédemment, ce qui doit en simplifier la lecture.

2. Lecture des documents et prise de notes

Une fois les documents classés, vous pouvez attaquer la lecture. Il est impératif de prendre des notes au fur et à mesure de votre lecture car une fois l’étape de la lecture terminée, vous ne reviendrez plus aux documents.

Pour optimiser la lecture, il est conseillé de prendre des notes dans un tableau qui comporte 4 colonnes :
- Numéro du document
- Date et source du document
- Résumé du document
- Mots-clés qui ressortent du document (attention cette colonne ne devra être remplie qu’à lafin de la lecture de tous les documents).

En fonction de la personnalité de chacun et de vos facilitées de lecture ou/et d’écriture, il vous faut compter environ 2h30 pour réaliser ces 2 premières étapes.

3. Élaboration du plan

La 3ème phase de l’exercice qui n’est pas des moindres (!!!) Est la rédaction du plan… il faut compter environ 1h pour cette 3ème étape qui est essentielle ! Vous devez structurer vos idées en un plan structuré et organisé en 2 parties et 2 sous parties. L’idéal est de détailler le plus possible votre plan sur votre brouillon et de préciser sur votre feuille de brouillon les numéros des documents qui traitent des idées que vous entendez développer au sein de chacune de vos sous parties.

Votre plan doit impérativement être équilibré ce qui signifie que vos sous parties doivent être de taille égale.

Vos 4 sous parties doivent ainsi être de même longueur. Attention, votre plan doit bien évidemment émaner des documents. Les idées essentielles qui vous permettent de faire vos sous parties sont celles qui sont le plus développées dans les documents et non pas celles qui vous apparaissent à vous, personnellement comme étant les plus intéressantes.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il n’existe pas de plan type de note de synthèse. Il est possible d’avoir des plans différents sur un même sujet si les documents ne présentent pas le sujet de la même façon !Enfin il convient de souligner que généralement (et sauf exception) plusieurs plans sont possibles à la condition de bien faire ressortir les idées essentielles contenues dans les documents.

4. Rédaction de la note

Une fois votre plan établi, vous pouvez vous lancer dans la rédaction.

Votre devoir doit faire 4 pages seulement.

1ère étape : l’introduction

Votre intro doit être courte et faire une dizaine de lignes maximum.

Elle doit contenir plusieurs éléments : tout d’abord une petite phrase d’accroche tendant à présenter l’intérêt du sujet (vous pouvez utiliser des statistiques, un fait divers, une citation,…), ensuite vous devez présenter l’intérêt du sujet (pourquoi vous donne-t-on ce sujet à l’examen ? ).

Il s’agit d’une façon de problématiser le sujet.

Enfin, vous devez annoncer votre plan.

2ème étape : les titres

Pour cet exercice, vous devez adopter des titres courts, concis, neutres et qui ne doivent pas contenir de verbe conjugué.Vos titres doivent bien renvoyer au sujet de la note. Cette règle vous permet par ailleurs de vous assurer que vous n’êtes pas hors sujet….

3ème étape : les chapeaux

Pour annoncer vos sous parties vous devez rédiger un chapeau qui doit être court (environ 2 lignes) et qui est uniquement destiné à annoncer vos sous parties à venir.

Il ne faut pas faire référence aux documents dans votre chapeau mais simplement annoncer vos sous parties en précisant (A) et (B) pour l’annonce de plan de chacune de vos sous parties.

4ème étape : la rédaction du contenu de vos sous parties

Pour la rédaction de votre devoir, vous devez adopter un style neutre.

Vous ne devez pas émettre d’opinion personnelle, vous ne devez pas vous impliquer dans la rédaction ou commenter le sujet.

Tous les développements de votre devoir doivent ressortir des documents.

C’est la raison pour laquelle à chaque fois que vous évoquez une idée nouvelle, vous devez faire référence aux documents dans lesquels cette idée est développée.

Toutefois, il ne faut faire référence qu’à 3 documents maximum à la fois !

Enfin et surtout bien que vous deviez vous appuyer sur les documents, il ne s’agit pas pour autant de les recopier.

Vous devez impérativement reformuler les idées contenues dans les documents.

Si vous recopiez les documents, vous aurez une note éliminatoire, même les citations sont à éviter.

5ème étape : la transition

Vous ne devez faire de transition qu’entre votre I et votre II et non pas entre vos sous parties.

Votre transition doit être courte (environ 1 ou 2 lignes) et ne pas faire référence aux documents. Il s’agit uniquement d’annoncer votre II à venir.

Enfin, notez qu’il ne faut pas faire de conclusion dans cet exercice.

5. Attention à bien penser à vous relire

A la fin de l’exercice il est parfois difficile de rester concentré jusqu’au bout… mis il serait dommage de gâcher ces 5h par une faute sur la dernière ligne droite…

Alors prenez bien 5 mins de relecture pour vérifier que vous n’avez pas laissé de blanc et que vous n’avez pas fait de fautes de méthode et enfin surtout qu’il ne reste pas de fautes d’orthographe.

Dans la mesure où cet exercice constitue également un exercice d’écritures avec seulement 4 pages rédigées, les fautes d’orthographe sont plus sévèrement sanctionnées que dans les autres exercices.